Mes achats à quelques pas 

La Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs/L’Érable (CCIBFE) propose, jusqu’au 30 novembre, une campagne d’achat local simple et avantageuse pour tous les partis.

En effet, « Mes achats à quelques pas » vise à encourager les consommateurs à acheter dans les entreprises des Bois-Francs et de L’Érable par la vente de 5000 chèques-cadeaux. Mais il y a plus puisque pour chaque chèque acheté au montant de 25 $, ce sont 40 $ en fait qui pourront être dépensés dans l’entreprise ou le commerce choisi.

« Nous sommes fiers d’être associés à cette campagne d’achat local », a indiqué le président de la CCIBFE, Robert Béliveau.

Ce dernier a indiqué que l’offre généreuse, disponible dans 73 entreprises de la région (également membres de la CCIBFE), arrive à point avec le temps des Fêtes. Il a de même mentionné que ce projet était possible grâce à la contribution de 50 000 $ de la Fédération des Chambres de commerce du Québec et de la Caisse Desjardins Bois-Francs Érable qui contribue aussi pour 25 000 $.

D’ailleurs, à la Caisse, le directeur général Benoît Bélanger n’a pu que se réjouir de cette initiative qui permettra d’injecter 200 000 $ dans les entreprises de la région. « C’est important de supporter la relance », a-t-il mentionné.

Du côté de la directrice  générale de la CCIBFE, Stéphanie Allard, elle a ajouté que les entreprises et commerces participants proposaient une belle variété de produits et de services. 

C’est par l’entremise de La Ruche (laruchequebec.com) que l’on peut acheter facilement les chèques-cadeaux. 

Le directeur de l’organisme pour le Centre-du-Québec, Maxime Valiquette-Chapleau, a d’ailleurs mentionné qu’en plus des projets entrepreneuriaux qui sollicitent du sociofinancement, la plate-forme virtuelle s’était adaptée pour les campagnes d’achat local comme celle lancée par la CCIBFE.

Alors le calcul est simple. Avec l’achat à 25 $ d’un chèque-cadeau, c’est un montant de 40 $ qu’on peut obtenir dans l’entreprise choisie. Et le choix est varié puisque 73 entreprises participent à cette campagne. Si la vente se fait jusqu’au 30 novembre (ou jusqu’à ce que les 5000 chèques-cadeaux aient trouvé preneur), il n’y a pas de date limite pour échanger le chèque qui n’est toutefois pas remboursable ou monnayable.

 

Manon Toupin
lanouvelle.net

Pour contribuer à la campagne et faire l'achat de votre carte-cadeau, c'est ici.

Retour à la liste