Nouvelles

Stratégie québécois de l'exportation 2016-2030

Victoriaville, le 24 octobre 2016 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable (CCIBFE) reçoivent comme une bouffée d’air frais la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020 (la Stratégie) dévoilée par la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre de la Stratégie numérique, Dominique Anglade. La Stratégie est assortie d’un montant 536,8 M$, dont 125,6 M$ en nouveaux crédits pour les quatre prochaines années.

« Soutenir et accompagner nos entreprises pour qu’elles exportent et commercialisent leurs innovations, voilà un message que nous envoyons depuis longtemps et que nous retrouvons dans la Stratégie annoncée aujourd’hui, » ont déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ et Virginie Bonura, présidente de la CCIBFE. « Les bénéfices associés à nos entreprises qui exportent profitent à tout le Québec. »

La Stratégie met de l’avant 21 mesures destinées à soutenir les PME, qui nécessitent des outils supplémentaires et ciblés pour franchir le seuil de l’exportation, et répondre concrètement à leurs demandes. Dans le cadre des consultations qui ont mené à cette Stratégie, la FCCQ et la CCIBFE ont insisté sur l’importance de renforcer le Québec dans son statut d’exportateur.

La Stratégie propose en effet des mesures qui faciliteront l’accès des entreprises aux possibilités d’affaires internationales, les aidera à se positionner au sein de chaînes d’approvisionnement mondiales et développer leurs stratégies de commercialisation de leurs innovations par une présence accrue sur le web et dans les transactions électroniques.

« Les exportations et la diversification de nos marchés sont essentielles à la croissance des entreprises établies sur l’ensemble du territoire québécois. Dans un contexte où notre marché domestique est limité, tout comme la croissance de notre démographie, il faut augmenter les débouchés et la compétitivité des exportateurs québécois. C’est fondamental », ont conclu Stéphane Forget et Virginie Bonura.

 

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d’affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

 

À propos de la CCIBFE

La Chambre de commerce et d'industrie existe avant tout comme porte-parole collectif des entreprises, petites et grandes, issues du domaine manufacturier, du secteur commercial et des services. Elle a comme but de pratiquer, grâce à l'exercice de son leadership, une influence sur les instances décisionnelles régionales afin d'améliorer la vie économique d'ici et d'assurer la liberté d'entreprendre.

 

Renseignements :

Josée Desharnais
Directrice générale
Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable
819 758-6371
j.desharnais@ccibfe.com


Michel Philibert
Directeur des communications
Fédération des chambres de commerce du Québec
514-844-9571, poste 3242
Cell : 514 629-4468
michel.philibert@fccq.ca