Nouvelles

Moins de déchets, c’est rentable!

journal la nouvelle.netVictoriaville, le 29 avril 2014 – La MRC d’Arthabaska, en collaboration avec ses partenaires, annonce la mise à jour de son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2015-2019.
Le Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a invité toutes les MRC du Québec à mettre à jour leur PGMR. La politique québécoise de gestion des matières résiduelles (PQGMR) 2011-2015 et son plan d’action visent à créer une société sans gaspillage et à faire en sorte que la seule matière résiduelle éliminée au Québec soit le résidu ultime.

Le but du PGMR 2015-2019 de la MRC d’Arthabaska consiste à surpasser les objectifs nationaux afin de garder son statut de chef de fil en gestion des matières résiduelles et de maintenir une saine gestion environnementale des résidus générés sur le territoire de la MRC, et ce, dans une optique de développement durable et de protection de l’environnement. Avec les nouvelles normes de performance, il est rentable de diminuer les déchets destinés à l’enfouissement. En effet, une redistribution des redevances est établie en regard à la performance de la gestion des matières résiduelles.


Pour ce faire, un comité de travail a été créé impliquant tous les acteurs influents dans la gestion des matières résiduelles sur le territoire. En effet, le comité est formé de représentants de la Commission scolaire des Bois-Francs, la Ville de Victoriaville, la MRC d’Arthabaska, la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable, la Corporation de développement économique Victoriaville et sa région, Gaudreau Environnement, Cascades et le Centre de santé et de services sociaux d’Arthabaska et de l’Érable. En impliquant les différents secteurs d’activités de la MRC, les acteurs dumilieu sont invités à prendre part au processus de mise à jour du PGMR. Une initiative très innovante. De plus, la mise à jour du PGMR implique les 23 municipalités du territoire. Le comité de travail a pour objectif de faire le portrait de notre région en lien avec la gestion des matières résiduelles et de définir les succès et les problèmes rencontrés sur le territoire.

Une fois le portrait global de la situation abordé, il faudra non seulement dresser un diagnostic, mais également cerner différentes solutions à entreprendre pour optimiser la performance de la MRC en termes de GMR tout en considérant les actions qui ont été proposées dans le cadre du PGMR de 2004. Les acteurs seront donc réunis pour prendre différentes décisions concernant le nouveau PGMR de la MRC d’Arthabaska.

Le comité de travail déposera son PGMR 2015-2019 d’ici la fin de l’année. Une fois renouvelé et
approuvé par le Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les
changements climatiques, Gesterra débutera la mise en oeuvre et le suivi du PGMR afin que la
région conserve son titre de leader en développement durable.

 

SOURCES : Frédérick Michaud, directeur général et secrétaire-trésorier
MRC d’Arthabaska
Téléphone : 819 752-2444, poste 4240
Courriel : frederick.michaud@mrc-arthabaska.qc.ca

Charles Lemieux, directeur général
Gesterra
Téléphone : 819 758-4138
Courriel : CharlesLemieux@gesterra.ca