Nouvelles

Commerce Victo, une appellation plus près de la réalité

Pour simplifier les choses, pour mettre en valeur les ressources et services de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) dans le domaine commercial, une nouvelle signature Commerce Victo a été dévoilée en conférence de presse, jeudi matin.

«L’appellation Commerce Victo devient beaucoup plus facile à retenir, notamment pour des gens de l’extérieur, que la CDEVR. Commerce Victo devient une relation facile à établir. Avec ce nom, ça devient de plus en plus facile de créer une relation avec les investisseurs qui ne sont pas nécessairement de la région», explique Annie Verreault, coordonnatrice du secteur commercial à la CDEVR depuis 2016.

«Jusqu’ici, on a accompagné plus d’une centaine de commerçants dans leurs projets», souligne-t-elle.

Avec Commerce Victo se prépare une nouvelle étape de développement. «On prépare un plan d’action. Nous souhaitons faire de la prospection de nouvelles organisations. Voilà pourquoi il nous fallait aussi un nom beaucoup plus près de la réalité commerciale, sinon on ignorait notre existence», fait valoir Annie Verreault.

Pour le maire de Victoriaville et président de la CDEVR, André Bellavance, même si les services et ressources existaient déjà, «cette nouvelle image fera en sorte que les gens connaîtront de plus en plus ce que nous offrons comme services».

Entreprendre maintenant

Commerce Victo a profité de l’annonce de sa nouvelle image pour procéder au lancement de son premier appel de projets baptisé «Entreprendre maintenant».

«Ce projet vient concrétiser notre intention de soutenir les jeunes pousses différentes, innovantes et structurantes pour le secteur du commerce de détail et des services à la consommation», explique Étienne Drainville, conseiller en développement commercial.

 

«On en appelle à la créativité des gens qui ont le goût d’entreprendre à Victoriaville et de mettre en œuvre des modèles d’affaires innovants», ajoute-t-il.

Commerce Victo souhaite des projets avec des modèles d’affaires accordant notamment une place particulière à l’expérience client, au développement durable, à la stratégie marketing, au caractère innovant des produits ou services.

L’entreprise retenue touchera une aide financière pouvant atteindre 10 000 $ en plus d’obtenir un panier de services comprenant une adhésion à la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable, à la Jeune Chambre de Victoriaville, de l’accompagnement professionnel par une coach d’affaires, un conseiller en développement commercial  et un mentor, en plus d’une formation dans la gestion des réseaux sociaux et d’une visibilité accrue sur divers canaux de communication.

Commerce  Victo, précise aussi Annie Verreault, envisage la possibilité de soutenir plus d’un projet.

Les intéressés ont jusqu’au 1er novembre pour présenter leurs projets. Tous les détails peuvent être obtenus au www.commercevicto.ca.

«Cette initiative lance un message fort comme quoi innover à Victo, c’est possible. Voilà une chance de passer à l’action aujourd’hui pour transformer notre milieu. Pour Commerce Victo, un tel projet était essentiel, conclut Étienne Drainville. Cela fait partie de notre ADN de vouloir propulser et orienter des entreprises dans la nouvelle économie.»

 
 
Lanouvelle.net
Claude Thibodeau
29 août 2019